Rédacteurs web premium : cessez de facturer au nombre de mots – Maivan Lecoq

pot avec argent

Rédacteurs web premium : vendez la valeur de votre expertise, pas un nombre de mots

Les rédacteurs web haut de gamme se distinguent par l’excellence de leurs écrits, qui servent des objectifs précis : référencer, engager, convertir et vendre. Leur performance se mesure au succès de leurs textes. Pas à un nombre de mots par feuillet. Professionnels de la rédaction premium, vendez la valeur de votre expertise. Et aidez votre client à mieux percevoir cette valeur.

Pourquoi facturer la rédaction premium au nombre de mots est une erreur

En France, l’usage consiste encore à établir ses tarifs de rédaction en fonction d’un nombre de signes ou de mots. Il existe d’ailleurs un baromètre des prix pratiqués en rédaction web par typologie de livrable.
Tout rédacteur professionnel maîtrise les fondamentaux que sont l’orthographe, la syntaxe et la capacité à se documenter auprès de sources fiables. Rédiger pour le web exige en outre une capacité de synthèse et la connaissance des bases du référencement naturel. Le respect de ces prérequis permet d’obtenir des contenus bien écrits et diffusables sur internet. Mais pas forcément attrayants ni engageants.
Le rédacteur web premium se distingue par son habileté à écrire des contenus qui séduisent et influencent les internautes au point de les convaincre d’accomplir une action précise. Il met en œuvre ses connaissances en copywriting et marketing, pour concocter des textes qui interpellent, fidélisent, convertissent et vendent.

Un contenu premium se différencie par son impact sur les statistiques d’audience et ses retombées positives pour son commanditaire. Il crée de la valeur. La rédaction de haute volée reste un exercice difficile : elle exige une parfaite compréhension de la vision, des enjeux et des objectifs du client, dont le rédacteur se fait la voix. Elle implique une sensibilité commerciale et un talent de persuasion éprouvé. On parle donc d’un savoir-faire qui dépasse de loin la simple écriture.
Un texte copywrité, concis et percutant réclame bien plus de sueur et de jus de cerveau qu’un article interminable sans relief. Alors un texte non optimisé de 1500 mots vaut-il plus cher qu’un avion de chasse de 800 mots ? Ben non. Je dois l’avouer : cette réponse sans appel me brûlait les lèvres depuis de longues minutes.

Le juste tarif valorise l’expertise et le temps mobilisés pour produire un contenu de grande qualité. Autrement dit, un contenu qui atteint son objectif. Ainsi, un taux horaire ou journalier est bien plus logique. Outre-Atlantique, c’est de longue date la valeur de référence qu’utilisent nos confrères pour calculer leurs prix. Et cette approche n’empêche nullement de forfaitiser son prix en fonction d’un volume de commande important.

Maintenant que j’ai jeté ce modeste pavé dans la mare, poursuivons : appliquer un tarif au temps passé constitue un premier pas. Mais le véritable enjeu, c’est de faire percevoir au client la valeur que lui apporte notre prestation.

avion de combat

 

Le secret du rédacteur web premium qui déchire : vendre par la valeur

Vendre par la valeur nécessite de prendre en considération 3 éléments :

  1. La douleur de votre client
  2. Le(s) bénéfice(s) que procure votre offre pour y remédier
  3. La perception par votre client de la valeur de votre proposition

Comprenez quelle douleur se dissimule derrière sa demande : en commandant un texte, quelle problématique veut-il résoudre ? augmenter son trafic, son taux de conversion, ses ventes ? renforcer sa notoriété ? se positionner comme expert ?

Devenez la solution : votre interlocuteur veut atteindre un objectif ou résoudre une difficulté. Imaginez puis expliquez comment votre expertise va régler son problème. Présentez les résultats que génèrera votre intervention pour améliorer concrètement sa situation.

Rendez perceptible la valeur que vos services lui apporteront. Identifiez les principaux bénéfices de votre offre, qui répondent spécifiquement à son besoin ; énoncez les en employant le même vocabulaire que lui. Démontrez que vous ne vendez pas un article de 600 mots mais du trafic et du chiffre d’affaires supplémentaires. Vendre la valeur consiste à présenter votre service comme un investissement rentable. Jamais comme un coût.

Il est primordial d’identifier clairement quel bénéfice est le plus important aux yeux de votre client ; il achète la valeur qu’il perçoit et qu’il compare au prix. Si la valeur perçue est supérieure au prix annoncé et satisfait son besoin, il achètera votre prestation. Si la valeur perçue est moindre et ne répond pas à ses attentes, il n’achètera pas.

Votre activité de rédacteur gravite toute entière autour de l’identité et des valeurs de vos clients. Vous écrivez en leur nom, renforcez leur image et participez à leur stratégie digitale. Interrogez-les sans relâche sur leurs projets, leurs clients, leurs concurrents, leur marché, leurs difficultés et leurs objectifs.

Ecoutez attentivement leurs réponses : elles vous donnent toutes les clés pour détecter leurs véritables besoins. Proposer l’approche adéquate. Et vendre votre offre par la valeur. Le devis détaillé que vous préparerez aidera mieux encore votre interlocuteur à percevoir votre professionnalisme :

  • le libellé de la mission illustrera votre compréhension du besoin. Il palliera du même coup l’absence éventuelle de briefing
  • la liste des tâches amont et aval à la rédaction révèlera l’ampleur du travail de préparation, de documentation et de finition.
  • la liste des livrables et
  • le délai de restitution (dates de livraison intermédiaire et finale des travaux, publication, fin du projet) matérialiseront votre engagement
  • la mention d’objectifs précis démontrera votre appropriation des enjeux

Conclusion : Grâce à vos contenus fiables, engageants, émouvants, séduisants, humoristiques, narratifs, visuels et surprenants, votre client va améliorer sa visibilité, sa communication et ses performances commerciales. Vous êtes donc bien un créateur de valeur. Dont la compétence n’est pas réductible à une tarification au mot.

problem et solution

 

 

Votre stratégie de prix exerce une grande influence sur la perception de votre valeur

Après cette féroce diatribe contre la facturation au nombre de mots, vous aurez compris que je suis partisane d’une juste rétribution de vos prouesses. D’illustres copywriters américains ont fait, font et feront fortune en imaginant des titres de pages web n’excédant pas 65 caractères. Le marché existe donc. Et continuera de se développer. La qualité de votre plume fera la différence. Gardez à l’esprit qu’un positionnement haut de gamme doit s’appuyer sur une stratégie de prix cohérente. Un rédacteur premium est fondé à pratiquer des tarifs premium. Cela participe à sa crédibilité. Ainsi qu’à la perception de sa valeur, par ceux qui recherchent ses compétences.

Je déteste vendre. Mais j’ai toujours aimé convaincre. Et c’est par l’écrit que je le fais le mieux. Si vous pensez que l’humour et l’empathie sont des atouts maîtres pour copywriter vos contenus et faire votre storytelling, contactez-moi : nous devrions faire du bon travail ensemble.

Votre avis ?

2 réactions sur “ Rédacteurs web premium : cessez de facturer au nombre de mots – Maivan Lecoq ”

  1. Pascale P Réponse

    Excellente analyse : la valeur perçue est bien le déclencheur de l’acte d’achat.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.