LA VISIBILITÉ, LA CHOSE LA PLUS PRÉCIEUSE SUR INTERNET ?

Exister, ce n’est pas qu’exister.

Imaginez un blog qui publierait chaque jour à la même heure une théorie scientifique capable de bouleverser le champ entier des connaissances dans laquelle elle s’inscrit. Et pas de lecteur. Non, personne qui vient lire ces pages.

Ou pire, des gens qui n’y connaissent rien. Votre blog tourne en continu, constitue une base de savoirs, un contenu original, riche, inédit, apporté au patrimoine numérique du monde, sans que quiconque vienne la consulter.

Elle existe, et pourtant, elle n’existe pas. Vous comprenez ?

Et pendant ce temps, deux imbéciles ayant pris des photos de chats tombant d’une table font des dizaines de millions de visiteurs. Que peut-on en conclure ? Que les gens préfèrent les chatons et les gags aux théories scientifiques révolutionnaires ?

Non, le problème, c’est la position horizontale de votre audience. Parmi les milliards de personnes susceptibles de venir lire votre article, seule une poignée pourrait le comprendre. Mais beaucoup plus de gens comprennent les chats maladroits.

Internet est une gigantesque place remplie de gens par millions qui s’y promènent, et vous ne pouvez être qu’à un endroit de passage.

Vous ne voulez pas tout le camembert, mais juste la partie qualifiée  pour vous

Votre audience n’est plus segmentée.

Tout le monde passe par la même porte et visite ce qui l’attire.

Si vous faites un excellent article sur le sujet du SEO, en français, votre audience est finalement une toute petite part du camembert. Quelques milliers de visiteurs, au mieux.

Mais si vous annoncez en anglais que Kim Kardashian a le diabète, vous touchez des centaines de millions de personnes.

Ok, c’est basique, mais cela nous renvoie au début de ce déroulé. Ce qui compte, peu importe la part du camembert qu’on vise, c’est bien la visibilité en fonction de son audience max potentielle.

Il faut de la visibilité pour que quelque chose existe sur le web, et surtout dans l’audience-cible. Pour cela, un certain nombre de moyens existent. En réalité, une infinité. Autant que dans la publicité IRL, et c’est vraiment incroyablement diversifié.

Prenons le Top 5 des techniques pour être visible sur la toile :

  • Être connu comme référence absolue d’un domaine (blogging)
  • Être connu pour des actions bonnes ou mauvaises (buzz)
  • Être connu comme influent dans un domaine (popularité-notoriété)
  • Être connu comme digne de confiance (avis-recommandation)
  • Être connu pour ses valeurs (action-branding)

Et pour chacune de ces choses, on a besoin d’une multitude de compétences et de savoir-faire. Et au-delà de l’architecte de la communication resteront les graphistes, intégrateurs, netlinkeurs, développeurs et rédacteurs web pour les réaliser.