Où en est internet aujourd’hui ?

Impossible de répondre à une telle question. Internet aujourd’hui est aussi vaste qu’un continent. Ne tentez pas de résumer l’Afrique ou l’Europe non plus.

La toile est un univers en perpétuelle expansion. Personne n’en fera jamais le tour en une seule vie, personne ne peut même soupçonner tout ce qu’on y trouve aujourd’hui.

Les premiers sites HTML, qui ont fait les beaux jours des cliparts, ont disparu au bénéfice de blogs, qui eux-mêmes ont laissé la place aux réseaux sociaux.

C’est le principe de l’urbanisation, à y réfléchir. D’un état anarchique et fragmenté, le monde s’est regroupé, s’est centralisé, autour de pôles d’influence et des ressources principales de survie.

Nous étions isolés, et au début, ce sont les annuaires qui ont permis de nous retrouver, puis les moteurs de recherche, et maintenant les réseaux sociaux nous rassemblent par milliards. Cela ne vous rappelle pas la construction des hameaux, des villages, des villes, des capitales, des mégapoles ? Il est donc dans la nature humaine de se rassembler autour de zones offrant le plus de possibilités et de confort et le moins d’efforts pour en profiter.

Nous voyons donc des entreprises émerger et devenir aussi puissantes que des états. Il ne serait pas étonnant, un jour, qu’on en propose des passeports, des citoyennetés, une nation, comme dans ce film d’anticipation, 8th Wonderland qui imagine un site internet devenant une nouvelle nation à lui seul.

C’est une question fascinante de savoir ce qu’Internet va devenir dans les prochaines années.

Accélération des données, véritable équité dans les connexions, peu importe le pays dans le monde (pour peu que la neutralité du web soit préservée), amélioration des technologies, hyperconnection du quotidien, avancée en intelligence artificielle, en deep learning, en assistance à la personne.

Un bon aperçu, certes poétique, pourrait être cet autre film, que j’adore personnellement. Her. Spike Jonze y raconte l’étrange relation amoureuse entre un homme un peu perdu et un système d’exploitation reposant sur une nouvelle forme d’intelligence artificielle. Au-delà du fait que l’histoire est convaincante et crédible, elle soulève aussi la question de nos attentes et de nos manques.

Ne pensez pas qu’on a le temps pour cette question. Dites à votre assistant personnel sur téléphone, Siri, Alexa, Google Assistant, etc. que vous l’aimez et vous verrez que le problème existe déjà et est déjà pris en charge en rejetant délicatement l’affection portée à cette machine.

La seule certitude qu’on peut en avoir, je pense, c’est que, quelles que soient les innovations à venir, il faudra qu’elles nous convainquent et qu’on les achète. Elles devront nous plaire vraiment et nous rendre, selon nous, notre vie encore meilleure.

Est-ce un garde-fou suffisant ? Quand on sait que Barbra Streisand a déjà fait cloner 3 fois sa chienne, on peut se poser la question. A nous de rester vigilant et d’espérer le meilleur à venir.

Milliards de sites, technologie de plus en plus intime, disponibilité de milliards de produits en un clic, réseaux sociaux communautaires. Et Internet n’existe que depuis 20 ans en France. C’est très très jeune encore…